Les atouts d’une pompe à chaleur réversible

pompe à chaleur

Publié le : 17 novembre 20228 mins de lecture

Aperçu du texte. Vous avez le droit d’utiliser le texte uniquement une fois que vous l’avez accepté.


balise-titre [40-60c] : Les atouts d’une pompe à chaleur réversible balise-meta [140-160c] : La PAC réversible vous permet de chauffer et de rafraichir votre logement selon les saisons. Découvrez son fonctionnement et faites des économies…

La pompe à chaleur réversible est-elle un atout pour votre logement ?

Plus que jamais, nous cherchons collectivement à faire des économies d’énergie. C’est pourquoi nous nous tournons de plus en plus vers des appareils capables de produire à la fois de l’eau chaude, de la chaleur et de l’air frais à l’intérieur de la maison. Retour sur les capacités et les performances énergétique de la PAC réversible.

Qu’est-ce qu’une PAC réversible ?

La pompe à chaleur réversible est, d’une manière générale, un appareil de chauffage innovant doté d’un excellent rendement : quel que soit le modèle, les performances de la PAC réversible sont plus importantes que celles d’une chaudière au gaz à condensation. On trouve ainsi de nombreuses technologies, capables d’aller chercher les énergies partout dans la nature : dans l’air, dans le sol et même dans l’eau. La pompe à chaleur aérothermique, en particulier, prélève les calories présentes dans l’air ambiant et les restitue dans votre logement par le biais d’un circuit complexe.

La pompe aérothermique air/air

La pompe à chaleur air/air est uniquement destinée à produire du chauffage ou de l’air frais dans votre logement, selon la situation. Les calories sont captées par une unité extérieure, puis envoyées dans un fluide frigorigène qui va stocker et restituer ces calories à l’intérieur du logement, depuis une unité intérieure. Pour diffuser la chaleur dans toutes les pièces, il est nécessaire d’installer des ventilo-convecteurs, que l’on fixe généralement au mur comme des radiateurs classiques. Ces modules peuvent également être encastrés au plafond ou dans un mur (1).

La pompe aérothermique air/eau

La PAC air/eau n’est pas uniquement destinée à produire du chauffage ou à rafraichir l’air de votre maison ou de votre apparemment : elle est également capable de prendre en charge la production d’eau chaude. Dans cette configuration, la PAC est directement reliée au circuit de chauffage central par le biais d’une unité intérieure, qui se charge de transmettre la chaleur accumulée jusqu’aux différents émetteurs de chaleur de la maison.

Ainsi donc, vous l’aurez compris : pour investir dans une PAC réversible, il faudra vous tourner idéalement vers un modèle de PAC aérothermique air/air ou air/eau selon vos besoins, la composition de votre foyer et la comptabilité avec les émetteurs déjà présents au sein de l’habitation. Mais il existe une troisième et ultime voie : celle de la géothermie !

Le cas de la PAC eau/eau

Dans le domaine des PAC réversibles, il faut également compter sur les pompes géothermiques fonctionnant selon le schéma technique eau/eau. Certains modèles sont ainsi dotés d’un mode de refroidissement, et permettent d’obtenir un très haut rendement. La raison à cela est simple : la géothermie permet d’accéder à l’eau souterraine, dont la température est toujours stable à un certain niveau de profondeur. Ce qui est un avantage décisif, en comparaison des pompes utilisant la température extérieure pour capter les énergies.

PAC réversible : quel modèle choisir ?

Maintenant que vous connaissez les grandes familles de PAC réversible, vous avez besoin de faire un choix en fonction de vos besoins. Bien entendu, si vous résidez dans une région où la température est plus douce une bonne partie de l’année et que vous disposez déjà d’un ballon pour la production d’eau chaude, vous pourriez vous rapprocher d’un modèle de PAC réversible air/air. Si vous avez besoin de produire de l’ECS et que vous souhaitez disposer de tous les avantages de trois appareils de chauffage en un seul, préférez une PAC réversible air/eau.

La PAC réversible monosplit : dans quel cas ?

La PAC réversible monosplit est tout simplement constituée d’une seule unité intérieure, raccordée avec un groupe extérieur. Si vous avez besoin de chauffer (ou de climatiser !) uniquement une pièce de votre intérieur (comme par exemple une chambre, un bureau ou une pièce à vivre), le chauffage réversible mono-split sera la solution idéale et comblera parfaitement vos besoins.

Les avantages de la PAC réversible monosplit sont multiples : tout d’abord, la mise en œuvre par un technicien agréé est extrêmement simple, et peut convenir pour tout type de logement. Si vous disposez d’un espace réduit, c’est l’équipement rêvé. Ensuite, la PAC réversible monosplit permet de réaliser une importante economie d energie, avec de faibles émissions de CO2 à la clé. Enfin, le confort offert par cet équipement est total tout au long de l’année.

La PAC réversible multisplit : dans quel cas ?

Logiquement, la PAC réversible multisplit permet de chauffer et de rafraichir plusieurs pièces, grâce au raccordement de plusieurs unités intérieures à un seul groupe extérieur. L’avantage de ce système réside dans le fait que vous disposerez d’un contrôle absolu sur le chauffage de chacune de vos pièces. Vous aurez ainsi l’occasion de définir une température différente par pièce, et bénéficier d’un confort optimal.

Comparativement au système monosplit, la PAC réversible multisplit est constituée d’un compresseur capable d’adapter la puissance selon vos besoins, ce qui évite les démarrages fréquents, et permet de réaliser de belles économies d’énergie – jusqu’à 30% d’efficacité énergétique en plus par rapport à un système de pompe à chaleur classique ! (2)

Quel est le cout d’une PAC réversible ?

Pour réaliser de véritables économies avec une PAC réversible, il faut tenir compte de certains frais : pour commencer, sachez identifier le coût d’achat en même temps que le coût de la pose : une PAC réversible peut ainsi chercher entre 6 000 et 15 000 euros en moyenne. Vous avez besoin de rendre votre réseau de chauffage central compatible avec votre nouvelle installation ? Là aussi, cela a un coût : entre 4 000 et 10 000 euros environ.

Comptez ensuite la visite annuelle obligatoire d’un technicien pour l’entretien. Cette inspection nécessaire au bon fonctionnement de votre PAC vous coûtera généralement entre 150 et 300 euros selon le modèle choisi et la puissance. Prévoyez ensuite d’intégrer le fonctionnement général dans l’équation : pour un logement de 100 m2, un coût de 500 à 700 euros est à prévoir.

(1) https://www.lenergietoutcompris.fr/travaux-renovation-energetique/chauffage/pompe-a-chaleur/air-air/fonctionnement (2) https://www.dedietrich-thermique.fr/pompe-a-chaleur-tout-savoir-sur-les-differentes-technologies/pompe-a-chaleur-multisplit-quel-interet-pour-vous


Plan du site